Avis et test du casque VR Google Daydream View

daydream view avis
9

L'avis de LaPipeSansTabac

9/10

    Qualité

    9/10

      Son

      9/10

        Immersion

        9/10

          Avantages

          • Beau design
          • Très léger et confortable
          • Utilisation très simple
          • Contrôleur efficace

          Inconvénients

          • Uniquement dispo avec le Pixel et Pixel XL (pour le moment)

          Si Google proposait déjà des casques en carton qui nous permettaient à moindre coût de découvrir vaguement les joies de la réalité virtuelle, le géant américain n’avait rien de plus à proposer. Enfin, ça c’était avant la présentation, il y a un peu plus d’un mois, du Daydream View. Ce nouveau casque de réalité virtuelle vient concurrencer le Samsung Gear VR qui était bien seul sur cette part de marché. Que vaut-il vraiment ? On vous dit tout ! Avis !

          Présentation du Google Daydream View

          Suite à l’expansion plutôt exceptionnelle de la réalité virtuelle, Google se devait de réagir et c’est désormais chose faite. Bon, il faut préciser que le Daydream View n’est pas encore disponible en France, et qu’il faut se déplacer en Allemagne pour pouvoir en profiter en Europe, on ignore encore la date de lancement dans l’hexagone.

          S’il n’est pas encore arrivé jusqu’ici, c’est tout simplement parce que ce casque est pour l’instant seulement compatible avec les smartphones Pixel et Pixel XL de Google, et comme ils ne sont pas encore proposés en France, le casque n’a pour l’instant aucune raison d’être. Pas de panique toutefois, dans le futur, tous les smartphones pouvant utiliser le soft Daydream seront compatibles avec le casque Google.

          Daydream View va permettre d’exploiter le nouveau Software de Google (Daydream), qui est un service compatible avec tous les smartphones et donc tous les casques qui accueillent un mobile. Si Daydream View est donc parfait pour ce nouveau software, on peut découvrir ce nouvel univers virtuel avec un IPhone et le casque VR de notre choix.

          Mais revenons au casque Google, (dispo sur ce lien) que j’ai pu tester en me rendant en Belgique, chez un ami allemand que j’ai rencontré en Australie dans un salon dédié à la culture japonaise…

          Le design du Google Daydream View

          La coolitude rentre par la grande porte dans le monde de la VR avec ce petit bijou très stylé. En effet, si jusque-là tout n’était que plastique et que l’esthétique avait était laissée au placard, ce casque change un peu la donne.

          Pour l’instant il n’est disponible que dans un seul coloris nommé « Slate » (gris foncé), mais deux nouvelles couleurs arriveront rapidement : « Snow » avec une teinte plus claire, et « Crimson » dans un rouge bordeaux. Vous n’aurez jamais eu autant de charme avec un casque VR sur la tête.

          Le casque est en plastique et caoutchouc, mais presque entièrement recouvert d’un tissu tout doux, qui semble en plus très résistant. Le « G » de Google apparaît en métal sur un côté pour donner un brin d’élégance au produit. C’est vraiment un très joli casque qu’on ne peut comparer avec aucun autre et qui se montre bien plus sexy que ce qu’on a l’habitude de trouver sur le marché.

          test casque google realite virtuelle

          Vérifiez le prix.

          Un casque VR très confortable

          Il est beau, mais il est surtout très confortable. Si vous avez lu d’autre test sur ce site, vous savez que je possède un Samsung Gear VR, et que je le trouve très agréable à porter. Pourtant, je dois bien avouer qu’il ne fait pas le poids en terme de confort avec ce Daydream View. Il est tout d’abord très léger, et une fois sur la tête le poids vers l’avant n’est vraiment pas pénalisant.

          Le caoutchouc autour des yeux et du nez est juste un pur bonheur. La lumière extérieure est parfaitement bloquée, et il n’y a aucune gêne qui pourrait nous pousser à retirer le casque après quelques minutes d’utilisation.

          Une seule sangle fait le tour de la tête, et elle se règle avec beaucoup de facilité. Cela permet d’ajuster parfaitement le casque selon notre morphologie en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Bref, au niveau de la conception, ce Daydream View ne semble commettre aucune erreur.

          Utilisation du Google Daydream View

          Là encore, Google a décidé de faire dans la simplicité. Le compartiment pour recevoir le smartphone est maintenu par de simples élastiques qui permettent une mise en place rapide et efficace. J’ai fait le test avec un Pixel XL, et il reste vraiment parfaitement en place.

          Lorsqu’on ouvre ce compartiment on découvre un petit contrôleur qui se range donc directement à l’intérieur du casque pour éviter de le perdre. C’est ingénieux et ça permet d’avoir un objet bien compact.

          Lorsqu’on place le smartphone, il est immédiatement détecté par la puce NFC présente dans le casque. On le pose dans le compartiment, et un calibrage de quelques secondes s’effectue tout seul afin que le double écran du smartphone s’ajuste parfaitement aux lentilles. C’est rapide et ça fonctionne parfaitement.

          Vérifiez le prix.

          Un contrôleur très pratique

          Une fois, le casque devant les yeux, il se contrôle très simplement grâce à la petite télécommande fournie. Elle se compose d’un joystick tactile et cliquable, et de deux boutons qui permettent de revenir au menu ou encore de revenir en arrière. Enfin, deux petites touches sur le côté permettent de gérer le son.

          L’utilisation est vraiment simple et très intuitive. C’est mieux que d’avoir les commandes sur le casque. C’est bien sûr idéal pour les jeux, mais en revanche pour un film on retire souvent le casque pour retrouver la télécommande afin de baisser le son par exemple.

          Le contrôleur est bien entendu détecté par le casque, et il devient selon les jeux un pistolet, une baguette magique ou tout autre objet sorti de l’imagination des développeurs.

          google vr daydream view

          Vérifiez le prix.

          Qualité d’image et confort visuel

          J’ai vraiment été très agréablement surpris. Après avoir testé le Playstation VR je m’attendais à une fluidité bien moins bonne que celle proposée, et finalement Google a réellement bien bossé. Il n’y a pas de décalage ou de latence particulière et je n’ai donc pas subi de nausée ou de gêne pendant les 15 à 20 minutes où j’ai pu utiliser le casque.

          La qualité d’image était vraiment très bonne avec le Pixel XL, mais je ne peux pas vous dire ce qu’il en est avec le Pixel de base. Quoi qu’il en soit, l’effet quadrillage qu’on retrouve sur mon Galaxy S6 et mon Gear VR est ici bien réduit, ce qui est évidemment une très bonne chose.

          Le verdict

          Ce casque Google vient clairement concurrencer le Gear VR et c’est une très bonne chose. Plus beau, plus confortable et offrant une qualité d’image supérieure, il est aussi particulièrement simple à utiliser. Google veut s’implanter comme un incontournable dans le petit monde de la réalité virtuelle, et ce premier casque se montre très satisfaisant.

          Il n’est facturé très cher, (verifier le prix) ce qui fait probablement de lui le casque VR offrant le meilleur rapport qualité-prix du marché. Si vous ne pouvez pas acheter un Oculus Rift ou un HTC Vive (comme 90 % du commun des mortels), alors le Google Daydream View est peut-être la meilleure solution.

          google daydream pas cher

          Points forts

          • Beau design
          • Très léger et confortable
          • Utilisation très simple
          • Contrôleur efficace

          Points faibles

          • Disponible seulement avec les smartphones Pixel et Pixel XL (pour le moment)
          Vérifiez le prix.