Avis et test complet du casque VR HTC Vive

HTC-VIVE
HTC VIVE
9.75

L'avis de LaPipeSansTabac

10/10

    Qualité

    10/10

      Son

      10/10

        Immersion

        10/10

          Avantages

          • Immersion optimale
          • Excellente qualité d’image
          • Peu d’effet grillage ou de pixels visibles
          • Fluidité & confort visuel
          • Contrôleurs très intuitifs

          Inconvénients

          • Prix élevé
          • Poids
          • Câbles un peu pénibles

          Annoncé comme la Rolls Royce des casques VR, le HTC Vive était tout autant attendu que l’Oculus Rift, si ce n’est plus. En réalité, ce n’est pas forcément un casque primordial pour moi puisqu’il est axé « games » essentiellement, mais comme on me propose désormais de faire valoir mon expérience, je me prête au jeu avec grand plaisir. Ici c’est une immersion de tout le corps qui est proposé, et on est donc plus vraiment dans une expérience VR classique. J’ai fait alors don de mon corps pour ce test, et voici mes impressions.

           

          Présentation de l’HTC Vive

          avis htc vive

          Vérifiez le prix.

          Il s’agit du casque ou plutôt du kit de réalité virtuelle le plus abouti à l’heure actuelle. Il promet une immersion totale à l’utilisateur qui ne reste pas forcément assis sur son canapé ou devant son bureau, mais qui peut vraiment se déplacer sur quelques mètres. On devra donc pousser un peu les meubles pour ne pas risquer de tout casser dans la maison, et peut-être même sacrifier une pièce pour notre vie virtuelle.

          Design et ergonomie

          Le casque

          On commence par le casque qui est un poil plus lourd que l’Oculus Rift avec 600 grammes sur la balance. Le poids est plutôt bien réparti mais le boîtier imposant à l’avant se fait tout de même ressentir. Il est entièrement en plastique noir, de bonne qualité et il semble robuste.

          Des écouteurs sont fournis, ils se branchent grâce à une prise jack femelle sur le dessus du casque. On peut bien évidemment choisir de monter les écouteurs que l’on souhaite, si on possède du matos performant et bien adapté à nos oreilles.

          Contrairement à un Samsung Gear VR par exemple, qui réclame la présence d’un Smartphone et qui fonctionne donc sans fil, avec le HTC Vive notre tête est toujours reliée à un ordinateur. Plusieurs câbles passent ainsi sur le dessus de la tête, et se mêlent au système d’attache du casque. La mise en place de ce dernier n’est du coup pas évidente, d’autant que les scratchs sur les côtés sont également difficiles à mettre en place.

          meilleur casque vr

          Vérifiez le prix.

          Les contrôleurs

          Deux manettes ou plutôt deux contrôleurs sont de la partie. Ici c’est beaucoup mieux que la petite télécommande de l’Oculus Rift ou que la manette X-Box. Ils ne sont ni trop lourds, ni trop légers, se prennent en main parfaitement et on sent immédiatement que l’utilisation va être très intuitive. Sur chaque contrôleur il y a une gâchette pour l’index, une zone ronde cliquable et tactile pour le pouce, et deux touches en plus sur la façade. Ils sont sans fil et offrent environ 4 heures d’autonomie.

          L’installation

          Lorsqu’on découvre la boite, qu’on est feignant et fatigué comme moi, alors on a immédiatement la flemme de tout brancher. Ça semble compliqué et au début j’ai eu un peu peur. Finalement en suivant les instructions c’est réellement très simple.

          Le casque est relié à un boîtier, lui-même relié au secteur et à l’ordinateur. On a droit à 5 m de câble du casque au boîtier et un mètre du boîtier à l’ordinateur. Il faut ensuite mettre en place les émetteurs Lighthouses qui permettent de se déplacer dans l’espace. Plusieurs configurations sont possibles et là encore tout ce fait facilement grâce au paramétrage sur Steam VR.

          Il faut installer le matériel dans une pièce comprise entre 3 et 20 m². On doit ensuite effectuer un « scan » de la pièce. On délimite ainsi les zones d’utilisation pour éviter se cogner partout lorsqu’on va jouer. Cela se fait à l’aide d’un contrôleur.

          Il faut prévoir environ 1 heure de sa vie pour effectuer toute l’installation. Heureusement, chaque étape est clairement expliquée et c’est finalement plutôt simple. Quand tout est en place, il ne reste plus qu’à s’amuser !

          casque realite virtuelle

          Vérifiez le prix.

          Confort du casque VR HTC Vive

          C’est un très bon casque VR, il n’y a pas grand-chose à redire. Il est assez volumineux et on le sent un peu plus que l’Oculus Rift, mais ses mousses sont plus confortables. La zone autour des lentilles est bien large, ce qui devrait faire plaisir aux porteurs de lunette. Il y a de la place et vous ne serez pas gêné.

          Le casque ne chauffe pas ou très peu, même après deux heures d’utilisation. En façade il monte légèrement en température, mais ça ne se ressent absolument pas lorsqu’on est en train de jouer. On peut régler la profondeur et l’écartement des lentilles, ce qui est une très bonne chose pour que le port du casque soit aussi naturel que possible.

          Ce sont les câbles finalement qui viennent gâcher un peu la fête. Rien à avoir avec le casque, mais lorsqu’on joue debout, ils s’emmêlent rapidement dans les pieds, et il faut alors mettre le jeu en pause pour éviter de tout arracher. Pour briser l’immersion il n’y a rien de mieux. Heureusement on peut choisir de jouer assis si on le souhaite.

          Performance du HTC Vive

          Il faut tout d’abord prendre en compte les conseils de HTC qui réclame une machine puissante pour faire fonctionner votre casque VR. Il faut au minimum un PC équipé d’une carte graphique GeForce GTX 970 ou AMD 290, d’un processeur Intel Core i5-4590 ou AMD FX 8350, avec 4 Go de mémoire vive. Personnellement j’ai une voiture pourrie mais un PC au top qui répond parfaitement à ces exigences.

          La définition de 1080 x 1200 px par œil proposé par ce casque est en dessous de celle de l’Oculus Rift, toutefois il n’y a pas réellement de différence. C’est même à mon avis un peu mieux, l’effet grillage se voit moins, on remarque moins les pixels, et on peut lire plus facilement les textes en fond de pièce virtuelle. Je ne sais pas d’où vient cette amélioration, peut être simplement de la qualité des graphismes mais c’est plus agréable.

          L’interface de départ

          Il s’agit du Steam VR. C’est moins mon délire que l’Oculus. Il s’agit d’un monde futuriste où des robots nous expliquent le fonctionnement du casque et comment utiliser l’interface. D’ici on peut donc télécharger des jeux ou des vidéos et essayer les applications déjà enregistrées afin de se familiariser.

          Dés le début j’ai été étonné par la qualité des images. Mes mains et les ombres qu’elles produisent m’ont vraiment bluffé, et j’ai dû passer au moins 15 minutes à simplement bouger mes mains. Oui j’avais probablement l’air d’un idiot, mais j’assume, j’ai vraiment de très belles mains virtuelles.

          Les jeux sont hallucinants

          test-htc-vive

          Vérifiez le prix.

          J’ai commencé par The Lab. C’est vraiment le jeu de base de ce casque, qui nous permet de nous habituer un peu à ce nouvel environnement virtuel. C’est en réalité une multitude de mini-jeux plutôt sympas. J’ai donc réparé un robot, c’est bien fait, mais je ne suis pas mécano. J’ai pris plus de plaisir à défendre un château en tirant des flèches sur des assaillants. La manipulation est bluffante dés le départ, ça réagit vraiment très bien, on se prend vraiment très vite au jeu.

          J’ai enchaîné avec Space Pirate Trainer (photo ci dessus). C’est un jeu de tir où on doit déglinguer des robots énervés. On tient un pistolet laser dans une main, et on a le choix pour la main gauche entre un bouclier, ou un autre flingue. Je suis ne suis pas un passionné des jeux, mais là c’est vraiment génial. On se baisse, on se cache derrière un mur, on tire, on se protège, c’est super. Les mouvements sont d’une précision hallucinante, et il faut du souffle pour avancer. C’est vraiment une aventure qui fait bouger tout le corps, et j’ai adoré.

          Quelques vidéos pour se détendre

          Après tant d’efforts, j’avais besoin de retrouver ma vie presque normale et de me connecter sur un site porno. J’ai profité du HTC Vive pour tester le site WankZ VR. Là encore ce ne fut que du plaisir. L’effet grillage étant encore très discret, l’immersion est vraiment impeccable.

          C’est réellement génial ce type de casque pour se retrouver dans une chambre d’hôtel virtuelle avec une star du porno tellement heureuse d’être là. Après avoir transpiré sur les jeux vidéos, je transpirais une nouvelle fois mais pour d’autres raisons. Il y a très peu de scintillements, et même si on remarque toujours quelques déformations, c’est évidemment le fait de la vidéo et non du casque.

          Les couleurs sont parfaites, tout semble vraiment naturel et finalement on se croit vraiment dans la pièce avec des jeunes femmes toutes plus frivoles les unes que les autres. J’ai même pensé garder le casque devant les yeux pour le reste de ma vie, mais malheureusement il faut se nourrir parfois.

          sexe htc vive

          Vérifiez le prix.

          Confort visuel

          Ici comme avec l’Oculus Rift, c’est réellement parfait. On peut sans problème garder le casque sur la tête pendant plusieurs heures, sans ressentir de nausées ou de vertiges. Les mouvements sont naturels, et les détecteurs du casque permettent une fluidité absolument parfaite. On est loin des casques pour smartphone avec de légers décalages qui gâchent l’immersion. Ici on se sent toujours très bien avec son HTC Vive devant les yeux.

          C’est ce confort visuel optimal qui rend les vidéos et les jeux si attrayants. On se sent à l’aise et forcément on s’immerge beaucoup plus facilement dans les différentes ambiances des mondes virtuels que l’on visite.

          Une qualité audio correcte

          Les écouteurs audio amovibles fournis par HTC sont de bonne qualité. On a tout de même déjà vu mieux et il n’y a pas de suround pour entendre les sons à 360°. C’est la même chose sur l’Oculus et je trouve ça un peu dommage. Pour une immersion vraiment complète le son est évidemment très important.

          Quoi qu’il en soit le son est quand même très bon et aussi bien la musique, que les ambiances de jeux, ou encore les glapissements de mon actrice porno favorite étaient très bien reproduits. Il y a de bonnes basses, des aigus très correct, et la spatialisation sans être géniale s’en sort plutôt bien dans l’ensemble.

          Le verdict

          HTC-VIVE vr

          Vérifiez le prix.

          HTC frappe vraiment un grand coup avec ce Vive. C’est réellement le kit de réalité virtuelle le plus abouti jusque-là. L’immersion est réellement de la partie, et même si la définition n’est pas supérieure à la concurrence, l’effet grillage et la pixellisation ont presque disparu. Si on additionne ça à un confort visuel parfait, aucune latence, et une fluidité optimale, alors forcément on prend son pied dans les mondes virtuels proposés.

          Les contrôleurs sont vraiment bien pensés, et permettent de jouer en étant vraiment bien immergé et concerné par l’action. Moi qui ne raffole pas des jeux, je dois avouer que je me suis branché plusieurs fois pour me faire quelques parties. C’est réellement très agréable et en plus un peu physique.

          Le confort général est correct, même si le casque finit par peser vers l’avant. On a un peu mal au coup au bout de quelques heures. Les câbles sont aussi trop présents, et on a peur de s’emmêler les pieds lorsqu’on joue debout. On perd alors en immersion ce qui est forcément un peu dommage.

          Quoi qu’il en soit, c’est vraiment ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle. Son prix est en revanche très (trop) élevé, et ce sera un frein pour de nombreux utilisateurs. Pour l’instant c’est ici que j’ai vu le meilleur prix. Il faut vraiment être passionné de nouvelles technologies, et en plus posséder un ordinateur puissant pour finalement passer commande. Dans tous les cas, lorsqu’on aime, on ne compte pas, et celui qui passera commande obtiendra réellement ce qui se fait de mieux dans le petit monde de la réalité virtuelle. Enjoy !

          Les points forts

          • Une immersion optimale
          • Un très bonne qualité d’image
          • Peu d’effet grillage ou de pixels visibles
          • Une fluidité et un confort visuel parfait
          • Des contrôleurs très intuitifs

          Les points faibles

          • Un prix très élevé
          • Un casque qui pèse un peu
          • Des câbles trop présents

          Vérifiez le prix.