Mon avis sur le Playstation VR: Le meilleur rapport qualité prix ?

PlayStation VR avis
Playstation VR
98.4

L'avis de LaPipeSansTabac

10/10

    Qualité

    10/10

      Son

      10/10

        Immersion

        10/10

          Confort

          10/10

            Avantages

            • Très bonne immersion
            • Vraiment confortable
            • Bonne qualité vidéo & audio
            • Très simple à installer
            • Vraiment confortable Rapport qualité-prix actuellement imbattable

            Inconvénients

            • Des contrôleurs pas assez précis
            • Des câbles encore un peu trop présents
            • Caméra Playstation à acheter en plus

            Sony aura pris son temps, mais le géant japonais présente enfin son casque VR, qui est tout simplement une extension de la PS4, j’ai nommé le Playstation VR ! Autrefois dénommé « projet Morpheus », ce casque aura fait couler beaucoup d’encre et il était attendu avec impatience par tous les joueurs console. J’ai donc testé la bête, et comme toujours mon altruisme et ma générosité exacerbée me poussent à partager mes impressions. Je vous dis tout ! AVIS

            Présentation du Playstation VR

            Si vous ne possédez pas de PS4 alors il faut commencer par en commander une, le casque ne fonctionne pas tout seul et ne se branche pas sur un PC. Il se présente cependant comme la solution la plus abordable pour vous offrir de la réalité virtuelle de qualité. En effet, pour faire tourner correctement un Oculus Rift ou un HTC Vive, il faut un très bon ordinateur qui coûte au moins 1 000 à 1 200€, on ajoute le prix des casques, et on s’amuse donc à partir de 1 800 à 2 200€. C’est très bien, j’ai adoré ces casques, mais ça n’est réellement pas à la portée de tout le monde.

            Avec Playstation VR, il faut donc une PS4 à environ 350€, le Playstation VR dont le prix varie encore entre 400 et 600€ soit un total de 750 à 1 000€. C’est encore un peu cher, on ne va pas se mentir, mais ça reste bien plus abordable. Il faut tout de même ajouter environ 100€ de plus pour la caméra Playstation, et les PS Move qui sont des contrôleurs, certes facultatifs, mais autrement plus immersifs que la manette.

            Vérifiez le prix.

            Design et ergonomie

            Le casque

            Si je trouvais l’Oculus Rift magnifique, je manque désormais de superlatif pour ce casque Sony, ça m’apprendra à être trop démonstratif… C’est à mon humble avis le plus beau casque VR de l’histoire de la réalité virtuelle dans notre système solaire. Il est réellement sexy, et se démarque de ces concurrents tout noirs, par ses plastiques blancs de très bonne qualité qui intègrent des LED bleues.

            Il est tout simplement plus moderne et plus élégant que ce qu’on connaissait déjà, c’est vraiment un bel objet. Avec 610 grammes sur la balance, ce n’est pas le plus léger, mais nous verrons plus bas que cela n’a pas d’incidence sur son confort.

            Les PS Move

            Rien de nouveau ici, puisqu’il s’agit des mêmes télécommandes utilisées il y a déjà quelques années sur la PS3. Elles ne sont en réalité pas obligatoires, mais deviennent tout de même à mon avis indispensable pour de nombreux jeux. On peut tout à fait utiliser les manettes de la console, mais les contrôleurs sont vraiment bien plus immersifs.
            En testant certains jeux, on se rend tout de même compte que les PS Move mériteraient d’être remplacés par une nouvelle génération de contrôleurs. En effet, ils sont bien moins précis que ce que propose notamment le HTC Vive, et du coup on à tendance à s’énerver quelques fois lorsqu’on joue.

            L’installation

            Tout comme pour le HTC Vive, lorsqu’on déballe tous les éléments nécessaires pour l’installation, on prend un peu peur. On attend déjà l’avènement des casques VR Wifi, qui se connecteront par simple contact dans les années prochaines, mais on n’en est pas encore là.

            Heureusement, si l’installation semble complexe, elle ne l’est pas vraiment. Des couleurs, des schémas et d’autres éléments visuels permettent de s’y retrouver assez facilement. On trouve un processeur auquel sont reliés tous les éléments que sont la TV, la PS4, et le casque Playstation VR. Une prise secteur est également nécessaire pour ce processeur. La caméra reste quant à elle uniquement reliée à la PS4.

            Sur le cordon reliant le casque au processeur, on trouve une télécommande qui nous permet, entre autres, d’allumer et d’éteindre le casque. On peut si on le souhaite brancher sur cette télécommande les écouteurs audio qui sont fournis, modifier le volume ou couper le micro présent sur le casque.

            Il y a ensuite aucun paramétrage particulier. Lorsqu’on démarre, la caméra placée simplement au-dessus de la TV détecte notre positionnement et s’adapte en conséquence. Au final , ce qui pouvait avoir l’air d’être très compliqué c’est avéré très simple. Les mises à jour se font automatiquement, le calibrage est simple et rapide, et en quelques minutes on peut commencer à jouer.

            Pour les potes c’est plutôt sympa, puisqu’on peut jouer tout en affichant une vue sur la TV. Ainsi on peut se passer le casque et voir ce que l’autre est en train de faire dans son jeu. Au démarrage, un écran très large diagonale apparaît devant nos yeux. C’est le même que celui de la PS4, du coup on se repère très rapidement et tout se passe très simplement.

            playstation vr pas cher

            Vérifiez le prix.

            Confort du casque Playstation VR

            J’ai personnellement trouvé que ce casque dépassait la concurrence à ce niveau-là. Il est donc beau, mais il se porte aussi avec beaucoup de facilités. Son poids est un peu plus important qu’un HTC Vive et à peu de choses prés égal à celui de l’Oculus Rift, mais la répartition du poids me semble meilleure.

            Il est paramétrable et réglable à souhait, ce qui permet donc de l’adapter parfaitement à toutes les courbes de nos crânes aux formes parfois aléatoires. Pour les porteurs de lunettes, aucun problème non plus. Le Playstation VR offre suffisamment d’espace pour être à l’aise même avec de grosses binocles. Il n’y a pas de large sangle sur le dessus de la tête, ce qui permet vraiment de gagner en confort, et finalement tout le système de mise en place est vraiment bien pensé, notamment la molette à l’arrière qui permet les derniers ajustements.

            Le casque ne chauffe absolument pas, ce qui permet de le garder sur la tête pendant très longtemps sans aucune gêne. Au niveau du front le simili-cuir est de bonne qualité et bien rembourré, on se sent immédiatement bien. Seule ombre au tableau, ou plutôt seule lumière au tableau, il y a toujours un léger espace au niveau du nez. Un peu de jour passe donc assez facilement. On préférera donc jouer dans une pièce assez sombre pour gagner en immersion. En contrepartie, cela permet à toute la partie du visage enfoncée dans le casque de respirer correctement, et donc de ne pas transpirer. Au final, c’est plutôt bien pour le confort général.

            Les performances du Playstation VR

            Ici, en terme de qualité d’image, le casque Sony est handicapé par une définition moindre que ses concurrents. En effet, alors que les autres casques haut de gamme offrent une résolution de 1080 x 1200 px par œil, le Playstation VR propose 960 x 1080 px. L’angle de vision est également réduit à 100° contre 110°.

            Si on pouvait donc s’attendre à un résultat moins impressionnant, il n’en est finalement rien. Sony combine ses écrans Oled de 5,7 pouces avec une technique de rétroprojection qui permet de doubler la fréquence, en passant de 60 Hz à 120 Hz. Je n’ai pas trop compris le mode de fonctionnement de cette technologie, mais au final je ne trouve pas de différence flagrante entre la qualité d’image des différents casques.

            Le confort visuel

            L’effet grillage des pixels que l’on retrouve sur l’Oculus Rift est même ici réduit, et de ce fait l’immersion se fait plus facilement. C’est réellement une très agréable surprise puisqu’il s’agit toujours de Full HD. Tous les textes sont bien nets dans le fond de l’écran, et il n’y a pas de fond visible qui pourrait venir nous perturber pendant l’utilisation.

            Concernant la fluidité, là non plus il n’y a absolument rien à redire. Le casque suit parfaitement nos mouvements de tête et on ne subit aucun décalage qui pourrait nous donner la nausée. On peut ainsi conserver le casque sur la tête pendant plusieurs dizaines de minutes sans problème. J’ai pour ma part conservé le casque plus de 2 heures devant les yeux, et si une envie pressente de ma compagne ne m’avait pas poussé à lui donner de l’amour, j’aurais joué bien plus longtemps.

            Quelle qualité audio ?

            À l’image de l’Oculus Rift, le PS VR est livré avec une paire d’écouteurs. Rien de bien incroyable à première vue, il s’agit tout simplement d’intra-auriculaires qui se connectent tout simplement avec leur prise mini-jack sur la télécommande du casque. On peut donc utiliser un autre casque très simplement, ou bien avoir le son directement sur la TV.

            Si le confort du casque proposé est assez moyen et que l’aspect plastique et plutôt cheap des écouteurs ne m’a pas séduit au départ, j’ai finalement été surpris par leurs performances sonores. Le rendu est bien homogène, avec de bonnes basses et des voix très claires. Je n’ai pas noté de distorsion à l’oreille et vraiment j’ai trouvé l’immersion sonore de très bonne qualité.

            playstation vr avis

            Vérifiez le prix.

            Des jeux en pagailles… mais pas tout de suite

            Sony nous promet que plus de 230 développeurs s’attellent à la tâche et que 160 jeux sont déjà confirmés. Pour l’instant la bibliothèque est donc moins fournie que pour l’Oculus Rift, mais il y a quand même quelques titres qui valent vraiment le détour.

            Robinson : The Journey

            Perdu sur une planète après le crash de notre vaisseau spatial, on doit survivre aux dinosaures et résoudre de nombreuses énigmes. C’est réellement le plus beau jeu que j’ai testé au niveau des graphismes. Le gameplay n’est pas génial, c’est un peu lent, mais c’est tout de même très agréable de visiter cette planète préhistorique hostile. On déplore quand même quelques bugs, le jeu poussant à fond les limites du Playstation VR.

            C’est typiquement le genre de jeu qui est un peu frustrant, car on aimerait plus de liberté et plus de possibilités, tant les décors nous font sortir des jeux trop arcades que proposent les concurrents jusqu’à présent. Quoi qu’il en soit on entrevoit grâce à Robinson : The Journey, tout le potentiel du gaming en réalité virtuelle.

            EVE : Valkyrie

            C’est le jeu qui m’a réellement permis de mettre en concurrence le casque Sony avec l’Oculus Rift, puisqu’il est présent sur les deux casques. On prend donc les commandes d’un vaisseau spatial et on détruit tout ce qui bouge. J’ai trouvé que c’était visuellement meilleur avec le Playstation VR, et le confort de jeu en terme de fluidité est identique.

            EVE : Valkyrie est une valeur sûre de la VR, et Sony le met réellement à l’honneur. On peut en plus jouer en multijoueur avec des possesseurs d’autres casques ce qui est plutôt étonnant. Bref, c’est super, c’est fun, et j’adore les sensations produites.

            Until Dawn : Rush of Blood

            Ce jeu de tir nous permet de tester les Playstation Move. On est ici installé dans un wagon, prêt pour un tour de train fantôme pas comme les autres. Très inspirés de nombreux films d’horreur, on doit dézinguer dans tous les sens, des monstres et des psychopathes assoiffés de sang.

            C’est plutôt pas mal, on se prend vite au jeu, mais en revanche on découvre assez rapidement que les Playstation Move manquent de précision contrairement aux contrôleurs de l’HTC Vive qui se veulent bien plus précis.

            Playstation VR et porno… C’est possible !

            test avis playstation VR

            Vérifiez le prix.

            Je m’étais évidemment renseigné avant de vouloir tester ce fameux Playstation VR et je savais donc déjà que la plupart des sites de porno en réalité virtuelle fonctionnaient parfaitement pour ce nouveau casque. BadoinkWankz VR ou encore Virtual Real Porn sont donc déjà tous de la partie pour vous proposer des vidéos aussi torrides que possible et vous plonger ainsi au cœur de différentes scène pornographiques.

            Là encore, les atouts du Playstation VR que sont le confort et l’effet grillage très diminué permettent une immersion assez incroyable. Comme toujours on remarque quelques déformations lorsqu’on tourne la tête, mais c’est plutôt la faute des réalisateurs que celle du casque.

            Quoi qu’il en soit, pour la vidéo et notamment pour les vidéos pornos, le Playstation VR tire son épingle du jeu. Je ne sais pas si j’étais dans un bon jour, mais j’ai trouvé l’immersion encore meilleure qu’avec les appareils concurrents.

            Le verdict

            Sony l’avait promis, et Sony l’a fait ! Le Playstation VR est un casque de réalité virtuelle aux performances comparables aux deux principaux concurrents que sont l’Oculus Rift et l’HTC Vive, mais à un tarif beaucoup moins important. La réalité virtuelle de qualité commence donc à être abordable et c’est au champion incontesté de la console de jeux que nous le devons.

            La seule ombre au tableau vient probablement des Playstations Move. Ce sont de vieux contrôleurs et ils manquent de précision. Pour tout le reste c’est vraiment un casque VR très efficace. La résolution n’est pas meilleure, mais le quadrillage des pixels apparaît beaucoup moins, ce qui renforce considérablement l’immersion.

            C’est un casque qui se veut en plus particulièrement confortable, et surtout très facile à installer. Il ne faut que quelques minutes pour tout mettre en place, pour faire les quelques réglages nécessaires et pour commencer à jouer ou à regarder une vidéo. Personnellement j’ai adoré, je vais m’en commander un dès que possible et je conseille à tous les amateurs du genre d’en faire autant.

            Vérifiez le prix.

            Points forts

            • Très bonne immersion
            • Pas d’effet de quadrillage
            • Bonne qualité vidéo
            • Bonnes performances audio
            • Très simple à installer
            • Vraiment confortable
            • Rapport qualité-prix actuellement imbattable

            Points faibles

            • Des contrôleurs pas assez précis
            • Des câbles encore un peu trop présents
            • Caméra Playstation à acheter en plus (voir ce lien)


            Vérifiez le prix.